BIENVENUE SUR LE SITE DE L'INPS - L'INSTITUT NATIONAL DE PREVOYANCE SOCIALE AU SERVICE DES ASSURES SOCIAUX.

L’Institut national de prévoyance sociale (#INPS) et la Caisse malienne de sécurité sociale (CMSS), sous l’égide du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire, tiennent, depuis hier à l’hôtel de l’Amitié, les assises nationales de validation des projets de la liste des maladies professionnelles et du barème d’indemnisation des séquelles d’accidents du travail et maladies professionnelles des Etats membres de la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES).
 
La rencontre était présidée par le représentant du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Dr Amadou Diallo, en présence des directeurs généraux des organismes de sécurité sociale, représentants des organisations professionnelles d’employeurs et de travailleurs.
 
L’objectif visé par ses assises est une appropriation de ces projets par l’ensemble des acteurs et la formulation d’éventuelles observations en vue d’en améliorer la qualité.
 
La réparation des accidents de travail et des maladies professionnelles ainsi que la prise en charge des victimes, constituent des enjeux et défis majeurs que les Etats de la CIPRES doivent relever. En effet, le projet d’actualisation et d’harmonisation de la liste des maladies professionnelles et du barème d’indemnisation des séquelles d’accidents de travail et de maladies professionnelles résulte de nombreuses insuffisances constatées dans la prise en charge des victimes.
 
Ainsi, ledit projet doit aboutir à un référentiel unique en matière de prise en charge des maladies professionnelles dans la zone CIPRES et partant à favoriser une meilleure maîtrise des accidents et maladies liés au travail et corrélativement, des coûts induits par ceux-ci.
 
Cette rencontre, selon le représentant du ministre en charge de la Solidarité, vient à point nommé, puisque les accidents de travail et les maladies professionnelles restent une réalité dans de nombreux pays et particulièrement le nôtre. Il est donc aussi important de poursuivre et amplifier l’action de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles, en mobilisant l’ensemble des énergies et des moyens disponibles, a déclaré Dr Amadou Diallo. Il a aussi rappelé la nécessité de protéger, aider et diligenter l’indemnisation des victimes pour l’honneur de notre système de protection sociale.
 
Par ailleurs, il a invité les experts de la sécurité sociale à faire par les échanges et contributions une bonne analyse des projets et leurs supports de collecte d’information afin d’assurer les meilleures conditions de travail possibles aux travailleurs.

L’Institut national de prévoyance sociale (INPS) et la Caisse malienne de sécurité sociale (CMSS), sous l’égide du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire ont tenu les 01 et 02 février 2018, à l’hôtel de l’Amitié, les assises nationales de validation des projets de la liste des maladies professionnelles et du barème d’indemnisation des séquelles d’accidents du travail et maladies professionnelles des Etats membres de la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES).


Durant deux jours, les experts échangeront sur la liste des maladies professionnelles actualisée et harmonisée sous forme de tableaux, le barème indicatif des indemnisations des séquelles, les supports de collecte d’information, entre autres.
L’Essor du 02 février 2018
Anne-Marie KEÏTA
http://www.essor.ml/prevention-des-accidents-de-travail-les-experts-a-pied-doeuvre/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *